Partager

G Nadine Corrado rencontre avec la styliste

G Nadine Corrado

Rencontre avec la styliste à la double influence

C’est à l’age de 5 ans que G Nadine Corrado quitte la France pour un petit village de montagne Italien. Dans son école de bonnes sœurs on lui enseigne les rudiments de la broderie, du point de croix et du tricot. Mais c’est en compagnie d’une grand-mère du village qu’elle se perfectionne et que naît sa passion pour la couture et à 6 ans elle remporte le concours de création de son école.

Précoce, la jeune femme intègre rapidement une école de haute couture, obtient son diplôme et commence à travailler avec succès à son compte avant de revenir en France pour parfaire sa formation et apprendre les techniques industrielles.

Cette double influence, l’artisanat Italien et la technique industrielle française, confère à la créatrice un style et une identité forte à sa marque éponyme.

"J’ai toujours voulu perfectionner ma technique, je n’ai jamais cessé d’apprendre"

GÔÔD : On vous définit comme une styliste Italienne (Cf. Magazine Elle) et pourtant vous êtes bien Française ?

G Nadine Corrado : Oui, je suis Française mais ma culture scolaire et littéraire est italienne, c’est qui est sans doute à l’origine de mon accent (rire). Je tiens beaucoup à cette double culture qui fait entièrement partie de mon identité et qui influence beaucoup mes créations.

GÔÔD : Comment naissent vos collections ?

G Nadine Corrado : Le plus souvent l’architecture et la musique sont les moteurs de mon inspiration. C’est comme une émotion « cérébrale », un flash, une vision que je couche ensuite sur le papier. De ce dessin naît un prototype que je réalise à la main, que je modélise en choisissant soigneusement les matières. Vient ensuite le temps de la production dans l’atelier de confection à l’aide d’outils modernes. J’accorde une grande importance à la qualité des finitions pour que le résultat final soit conforme au prototype.

Quand les création G Nadine Corrado prennent forme

"Produire à l’étranger ça n’a pas sens ! Mes créations resteront made in France, pour l’éthique, pour l’emploi. Produire localement et transmettre les savoir-faire sont des valeurs que je défends."


Défilé de mode G Nadine Corrado

"Aujourd’hui être créateur de mode en France est un parcours du combattant. Avec la mondialisation, nous devons tirer notre épingle du jeu par l’artisanat et la qualité."

GÔÔD : Quels sont vos plus beaux souvenir de créatrice ?

G Nadine Corrado : Dans les meilleurs moments de ma carrière de styliste, les défilés occupent une place particulière. Même s’ils sont brefs, ces petits instants de lumière sur les podiums restent uniques et transmettent des émotions très fortes. Au quotidien, voir mes collections portées par des clients est aussi très gratifiant.


Découvrir le catalogue

Votre vitrine sur GÔÔD

Vous souhaitez qu'on parle de vous, de votre savoir faire et proposer vos produits sur notre marketplace ?

On s'occupe de tout

Auteur : GÔÔD
Contribution : 56
Date : 12/01/2016

Vous aimerez aussi