Comment est fabriqué le Champagne?

Toutes les étapes de l'élaboration du Champagne en une infographie

Taille, vendanges, assemblage, le travail des vignerons pour faire le Champagne est complexe. Découvrez les étapes, les secrets et les chiffres du processus de fabrication ancestral de ce vin d'exception.

Infographie fabrication du Champagne

Les étapes de fabrication du Champagne

Préparation de la vigne

La taille s'effectue après les grands froids pour rajeunir le bois et limiter le rendement.
Le liage permet de donner la forme souhaitée à la vigne pour en faciliter la vendange.
L'embourgeonnage consiste à oter les bourgeons improductifs.
Le relevage est une action qui permet de redresser les pousses de la vigne et éviter qu'elles ne s'entrelacent.
Le palissage consiste à maintenir la vigne et contenur les jeunes pousses de l'année.
Le rognage se pratique de juin à août. Il consiste à supprimer l'extrémité des brins qui sont en pleine croissance pour concentrer la sève vers les parties productives de la vigne.

Des vendanges à l'étiquetage, les étapes clés de la fabrication du Champagne

Les vendanges sont la récolte du raisin. Chaque année la période des vendanges est définie à l'avance. Cette opération est délicate car les grappes de raisins doivent être cueillies entières et rester intactes avant d'arriver au pressoir.

Après les vendanges vient le pressurage. Les raisins sont pressés pour en extraire le moût puis on procède à l'assemblage. Cette étape de mélange des vins issus de différentes récoltes donne son caractère unique à la cuvée du champagne.

Une fois mis en bouteille, du sucre est ajouté au vin afin de provoquer la fermentation à l'origine des bulles de Co2. Les bouteilles sont ensuite stockées la tête en bas et tournée régulièrement pour éviter le dépôt provoqué par les levures, c'est le remuage. Les résidus de dépôt sont évacués lors de l'étape du dégorgement. Les bouteilles sont plongées dans un liquide à -25°c pour figer le dépôt. Une fois figé on procède au dégorgement pour l'extraire de la bouteille. On refait alors le niveau et on introduit la liqueur d'expédition avant de boucher la bouteille à l'aide d'un muselet qui maintiendra le bouchon.

Enfin le bouchon et le goulot sont recouvert par une capsule en aluminium ou en étain et les étiquettes sont apposées sur les flancs de la bouteille de Champagne et renseignent les mentions obligatoires.

Portrait

Charlène Loriot, viticultrice et femme de caractère

Charlène Loriot viticultrice en Champagne

Présentation

Je suis viticultrice en Champagne depuis 2004. Un Bac Pro option Vigne et Vin dans mes bagages, je suis partie travailler au Canada 6 mois avant de revenir m’installer en Champagne. Parallèlement à mon activité, j’ai suivi des formations spécialisées dans le commerce (car il faut toujours se mettre a jour, comme un ordinateur !!!).

Je suis tombée dans le champagne lorsque j’étais enfant. Issue d'une longue lignée de viticulteurs, il me fallait reprendre avec fierté le travail de mes ancêtres, c'était une évidence. Être la première femme de la famille à travailler le vin était un challenge supplémentaire et aujourd'hui je suis "Le nez de la maison".

Premiers souvenirs avec le Champagne

C'est en compagnie de mon grand père que remonte mon tout premier souvenir. Il me faisait toujours gouter a tout lorsque j’étais petite et sans le savoir il m’a initié à la dégustation , permis de développer mes sens. j’ai malheureusement perdu mon grand père lorsque j'étais encore très jeune et c'est mon père qui a continué au fil des années mon initiation. Ils m'ont enseigné une devise : "toujours gouter même lorsque ce n’est pas bon"! Aujourd’hui, grâce à eux, j’ai la chance d’avoir un bon palais, et un joli nez pour la dégustation..

Le meilleur moment pour déguster le Champagne

Le meilleur moment est en fin de matinée, lorsque le palais est bien réveillé, on sent toutes les papilles qui frétillent... J’adore! Également, j'apprécie une jolie coupe de champagne à l’apéritif après une bonne journée, c'est mon pêché mignon, ça fais décompresser de la journée... Mais chut, ne le dites à personne.

Meilleur accord met-Champagne

Il n’y a pas à proprement parler de meilleurs accords, car selon la cuvée les possibilités d'associations sont immenses. Je trouve que l’alliance met-champagne doit se faire selon notre humeur du jour! Il faut bien connaître la cuvée, ne pas hésiter à se renseigner, demander conseil, afin d'accorder le vin et le plat avec lesquels on a envie de passer un bon moment.

Le Champagne qui vous ressemble

Le Champagne qui me ressemble le plus est la cuvée sans sulfites ajoutées. Il reflète vraiment ce que je porte au plus profond de moi. Atypique et fort de caractère, ceux qui me connaissent savent de quoi je parle, il symbolise ma détermination. Lorsque j’ai une idée en tête, je suis déterminée et je vais jusqu'au bout des choses. Je suis une femme qui aime relever les défis, je participe à des concours et je conduis même les enjambeurs (machine agricole qui enjambe les vignes).

A l'image de cette cuvé végétale et herbacée, j'ai besoin d'air pour m'exprimer. J’aime la nature, être dehors à l’air libre, ne pas rester enfermée.

S'il est bien caractère commun à ce champagne sans sulfites ajoutées et ma personnalité c'est bien évidemment ma nature passionnée. Quoi de plus beau qu'élaborer un champagne en pensant a quelqu’un. Pour cette cuvée, c’est mon fils Théo né en 2013 qui est la source de mon inspiration.

Hormis nos champagnes, qui sont le reflets de mes humeurs et de mon caractère, la cuvée L'Amour de Deutz est synonyme de plaisir. Elle symbolise l'amour du champagne dans le champagne, un peu comme moi finalement...

Partagez cet article

Faîtes la promotion de votre entreprise maintenant

Vous souhaitez qu'on parle de vous, de votre savoir-faire et proposer vos produits sur notre Select Store sans commission?

Auteur : GÔÔD
Contribution : 74
Date : 09/01/2017

Vous aimerez aussi